SEN/BEP

 La coordination des élèves à Besoins Educatifs Particuliers au LFI

La diversité des élèves accueillis dans les écoles et collèges est une réalité qui doit être prise en compte dans l’élaboration des séances d’apprentissage.
Des propositions de différenciations doivent permettre à chaque élève de maitriser les compétences attendues dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Cette acquisition progressive ne se fait pas de la même façon pour tous les élèves et l’école se doit de proposer un accompagnement pédagogique tant aux élèves qui éprouvent des difficultés qu’à des élèves à Haut Potentiel Intellectuel.
Le Lycée Français International soutient, dans le cadre d’une école inclusive, une meilleure prise en compte des besoins spécifiques : « Tous les enfants, sans aucune distinction, sont capables d’apprendre et de progresser : ce principe d’une école inclusive qui ne stigmatise pas les difficultés mais accompagne tous les élèves dans leur parcours scolaire constitue le cœur du décret n° 2014-1377 du 18 novembre 2014 relatif au suivi et à l’accompagnement pédagogique des élèves et doit concerner l’ensemble des pratiques pédagogiques. »
Depuis septembre 2016, les élèves à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) de notre établissement sont suivis par deux coordonnatrices :
• Mme Souade Tereche (pour le Secondaire). Madame Tereche est enseignante de formation et est spécialisée dans la prise en charge d’élèves à besoins éducatifs particuliers. Son parcours professionnel en France et aux Etats Unis s’étend du secteur primaire au secondaire.
• Mme Chloé Rebours (pour le Primaire). Madame Rebours est orthophoniste de formation, et a travaillé en France et en Belgique auprès d’enfants présentant notamment les difficultés suivantes : retard de langage et/ou de parole (contexte bilingue/contexte unilingue), dyslexie/dysorthographie, dysgraphie, dyscalculie, déficit cognitif léger.

 Procédure de prise en charge

Les enseignants peuvent accomplir la démarche de signalement d’élèves à BEP lorsque les difficultés rencontrées en classe nécessitent une adaptation pédagogique particulière. Cette démarche peut être effectuée en amont par les parents et/ou représentants légaux des élèves.
En fonction des difficultés relevées par le(s) enseignant(s), la coordonnatrice du suivi des élèves à BEP peut également demander l’intervention du médecin scolaire, de la conseillère d’orientation ou de la psychologue scolaire. L’intervention de cette dernière nécessite alors une autorisation parentale écrite.
La rencontre entre les parents et l’équipe pédagogique peut permettre la mise en place de quatre plans d’accompagnement :

 Programme Personnalisé de Réussite Educative (PPRE) 

La mise en œuvre d’actions pour aider un élève à développer ses connaissances peut prendre la forme d’un PPRE. Ce programme permet de coordonner une prise en charge personnalisée et peut intervenir à n’importe quel moment de la scolarité. Son objectif est d’éviter un décrochage scolaire en aidant l’élève à surmonter les obstacles à la poursuite de ses apprentissages, en retrouvant confiance en lui et en l’équipe enseignante. Le professeur porte une attention particulière à l’élève en proposant une différenciation pédagogique dans le cadre de la classe. L’adhésion de la famille à ce programme contribue à sa réussite puisque les objectifs fixés peuvent s’étendre au-delà des portes de l’établissement scolaire.

 Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP)

Le plan d’accompagnement personnalisé est un dispositif d’accompagnement pédagogique qui s’adresse aux élèves du premier comme du second degré qui connaissent des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages. Ainsi, les aménagements et adaptations de nature pédagogique sont nécessaires de manière à ce que les élèves puissent poursuivre leur parcours scolaire dans les meilleures conditions, en référence aux objectifs du cycle.
Le document PAP est un document normalisé qui présente les aménagements et adaptations pédagogiques dont bénéficie l’élève. Réactualisé et enrichi tous les ans, il est un outil de suivi organisé par cycles de la maternelle au lycée, afin d’éviter la rupture dans les aménagements et adaptations.

 Le Programme Personnalisé de Scolarisation (PPS)

Le projet personnalisé de scolarisation organise le déroulement de la scolarité de l’élève en grande difficulté et assure la cohérence, la qualité des accompagnements et des aides nécessaires à partir d’une évaluation globale de la situation et des besoins de l’élève. En France, le PPS est mis en place suite à la reconnaissance de handicap par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Après avoir été élaboré par l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation, le PPS est envoyé à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Cette commission statue alors sur l’orientation des élèves (ex : Clis, Ulis…).
Ces structures spécialisées n’étant pas disponibles à l’étranger, le Lycée Français International devait donc adapter sa proposition de PPS au contexte local.
Ainsi, le PPS est dorénavant proposé à tout élève accompagné en classe par un(e) Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS). L’accompagnement par un(e) AVS est demandé lors d’une réunion pluridisciplinaire pour laquelle sont convié(e)s les thérapeutes extérieur(e)s de l’élève. Cette réunion est organisée lorsque les difficultés de l’élève –quelles qu’elles soient- ne peuvent plus être remédiées par la pédagogie différenciée des enseignants.
La mise en place d’un PPS au sein de notre établissement ne constitue donc pas une reconnaissance de handicap, mais permet d’aménager au mieux la scolarité de l’élève. Le PPS est reconductible chaque année.

 Le Projet d’Accueil Individualisé (PAI)

Le Lycée Français International propose également la mise en place de projets d’accueil individualisé (PAI) pour les élèves atteints de maladie chronique (asthme par exemple), d’allergie et d’intolérance alimentaire. Le PAI leur permet de suivre une scolarité normale. Chaque élève titulaire d’un PAI peut ainsi bénéficier de son traitement ou de son régime alimentaire, assurer sa sécurité et pallier les inconvénients liés à son état de santé.
Lorsque les pathologies éligibles au PAI sont déclarées auprès de l’établissement, l’équipe médicale transmet aux parents le formulaire afférent, dont une partie est à compléter par le médecin de l’enfant.
Ce PAI permet d’établir :
- les traitements médicaux/régimes spécifiques de l’enfant, sur le temps scolaire
- les aménagements nécessaires à la scolarité de l’enfant (ex : absences lors du contrôle de glycémie)
-la procédure d’urgence, le cas échéant.
- les modalités de maintien de la scolarisation, en cas d’hospitalisation/absence de longue durée liée à l’état de santé de l’élève.

Vous trouverez ci-après les liens relatifs aux documents précités :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/12_Decembre/37/3/DP-Ecole-inclusive-livret-repondre-aux-besoins_373373.pdf