Politique des langues
  • Présentation générale
  • Arabe
  • Anglais
  • Langues vivantes

En cours de construction

A partir de la Grande Section, deux programmes d’arabe sont séparément enseignés: ALM (Arabe Langue Maternelle) destiné aux élèves détenteurs de passeports provenant d’un pays de la Ligue Arabe, et ALE (Arabe Langue Etrangère) destiné aux élèves détenteurs de passeports ne provenant pas d’un pays de la Ligue Arabe. 

Un élève arabophone détenant d’un autre passeport non arabe peut donc profiter de l’enseignement du programme ALE si les parents le souhaitent.

Afin qu’un élève détenant d’un autre passeport non arabe puisse suivre les cours d’arabe en ALM, il doit absolument comprendre l’arabe et s’exprimer dans cette langue.

Tout élève inscrit en GS ALE ne pourra plus suivre l’arabe en CP ALM.

L’enseignement de l’arabe suit les horaires ci-dessous:

Section classique:

  • PS: 1 période
  • MS: 2 périodes
  • GS: 3 périodes
  • Du CP à la 3ème: 
    • ALM: 5 périodes
    • ALE: 3 périodes
  • Au Lycée: ALM- 3 périodes

Section bilingue:

  • MS: 1 période
  • GS: 3 périodes
  • Du CP à la 3ème:
    • ALM: 5 périodes
    • ALE: 3 périodes
  • Au Lycée: ALM- 3 périodes

En cours de construction

Espagnol

Italien

Allemand

Chinois

Latin et Grec:

  • Quelles sont les modalités pratiques de l’option latin et/ou grec ?

L’étude du latin au LFI se fait selon les horaires suivants :

2 heures par semaine à partir de la 5ème et jusqu’en terminale.

L’étude du grec se commence en 3ème à raison de 2heures par semaine.

Les élèves décident de la poursuite ou de l’arrêt de l’option à la fin de chaque année scolaire.

  • Comment enseigne-t-on les langues anciennes aujourd’hui ?

Les méthodes de travail en groupe de latin-grec sont souples et variées : travaux en petits groupes, utilisation des TICE (nouvelles technologies, internet), recherches et exposés, étude d’images, de vidéos, observation de sites (documents iconographiques, sorties et voyages scolaires), réalisation d’objets imités des Romains, de déguisements, jeux, chansons, fête…

  • Quels bénéfices sont à attendre de l’étude des langues anciennes ?
  1. Une meilleure culture générale

Apprendre les langues anciennes, c’est remonter aux racines de la culture, française, mais aussi européenne. Les civilisations grecques et romaines imprègnent la nôtre dans les domaines les plus divers : le droit, la politique, les arts, la littérature et les sciences.

Les cours de latin et de grec sont par essence des cours interdisciplinaires, des espaces où l’on réfléchit aux langues, à l’histoire, à l’évolution de la pensée, à la diversité des cultures et des religions.

  1. Une bonne formation linguistique

Les langues anciennes permettent aux élèves de mieux connaître le français, qui en est directement issu. Grâce à leur étude, ils connaîtront les racines des mots, comprendront et retiendront mieux leur sens et leur orthographe, leur vocabulaire s’enrichira et les langues anciennes les feront accéder à un langage plus savant. Les langues anciennes sont aussi un complément très utile à l’apprentissage des langues vivantes, romanes (espagnol, portugais, italien) comme germaniques (allemand et anglais).

  1. Un entraînement à la rigueur et à la logique

L’étude des langues anciennes est l’occasion de réviser la grammaire française et les règles d’accords, d’exercer son intuition et sa logique.

  1. Un plus large choix d’études

Enfin, certaines orientations professionnelles (le droit, la médecine, la botanique, et bien sûr l’archéologie, et les lettres et l’histoire) se trouvent facilitées par des notions de latin et de grec.

Les langues anciennes en tant qu’enseignement de complément permettent d’obtenir des points supplémentaires au brevet et au baccalauréat.

Portail Parents

School Profile

Newsletters

Blogs de classe

Achat iPad