L’évaluation en E.P.S.

Nous parlons plutôt DES évaluations, puisqu’il en existe de différente sorte, qui s’effectue à des moments différents de l’apprentissage.

Nous commencerons par exposer les niveaux d’exigences imposés par nos textes officiels. Puis nous présenterons l’évaluation sommative, ou finale, et les critères que nous observons. Enfin, nous détaillerons rapidement les autres formes d’évaluations existantes en EPS.

 LES NIVEAUX D’EXIGENCES

Collège

  • 6ème : les textes ne fixent pas de niveau d’exigence.
    voir le document joint sur l’« évaluation par compétences en 6ème ».
  • 5ème – 4ème

une activité pratiquée au moins 10 h conduit à la maîtrise de compétence du premier niveau ; 20h de pratique (sur une année ou plusieurs) rendent exigibles les compétences de niveau 2

  • 3ème

chaque élève doit accéder, en fin de troisième, au niveau 2 d’exigence

Lycée

A l’issue de la classe de 1ère, le niveau 3 est exigé dans les 5 Compétences Propres.

Aux quatre compétences propres du collège s’ajoute, au lycée, une cinquième compétence : « réaliser et orienter son activité physique en vue du développement et de l’entretien de soi ». N’ayant pas été offerte au collège, elle devient un passage obligé de formation. Au cours du cursus de formation du lycéen, l’accès au niveau 4 de la cinquième compétence est attendu. Par l’autonomie et l’engagement qu’il suppose, il est garant de l’appropriation d’un habitus santé.

Cette année, une des priorités de l’équipe d’EPS est de constituer des évaluations communes par niveau dans chaque APSA. Cette démarche vise à favoriser l’égalité entre les élèves et de répondre aux attentes de l’inspection académique. Ces évaluations se déroulent à la fin des cycles.

Ces évaluations sommatives, dont les critères doivent être portées à la connaissance des élèves, ne sont pas les seules. En effet, il est possible d’évaluer une situation d’apprentissage récurrente ou des compétences méthodologiques et sociales afin de valider des progrès.

Par ailleurs, les notions de « Co évaluation » et d’ « auto-évaluation » nous semblent essentielles dans les processus de formation et de construction du sens critique des élèves. Nous les mettons en place aux moments opportuns.

 LA CERTIFICATION (cf. « l’EPS aux examens »)

L’EPS est une discipline obligatoire et participe des examens.

  • Au brevet des Collèges :
    La note d’EPS est une moyenne des notes de trois activités, effectuées en contrôle en cours de formation. Elle est attribuée du coefficient 1.
  • Au Baccalauréat :
    La note d’EPS reste une moyenne de trois épreuves, réalisées en contrôle en cours de formation. Elle est attribuée du coefficient 2.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)